20 lignes pour comprendre la physiologie de l’exercice

Recevez les actus du blog et 3 affiches de salle d'attente gratuitement en vous inscrivant ci-dessous

Peut-on vulgariser la physiologie de l’exercice pour que tout le monde y comprenne quelque chose?

Je ne suis même pas sûr d’avoir bien tout compris mais je tente l’aventure. Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent pas…

course-a-pied

L’ATP, le Super sans plomb 95 du corps

Dans le corps humain, une seule molécule est à l’origine de la production d’énergie nécessaire au fonctionnement de la cellule, c’est l’Adénosine Triphosphate (ATP).

C’est la dégradation de l’ATP qui permet la libération d’énergie nécessaire à toute les réactions chimiques du métabolisme.

En gros l’ATP c’est notre carburant.

ATP

Pour faire simple, c’est en brûlant de l’ATP qu’on dégage de l’énergie pour que les réactions cellulaires se fassent.

 

Comment obtenir de l’ATP?

L’ATP est sans cesse dégradé, plutôt que d’apporter sans cesse de nouvelles molécules, la cellule a choisi de renouveler la même molécule.

Ben oui, si à chaque fois qu’on brûle une molécule d’ATP, elle disparait alors il en faudrait un paquet de molécules pour tenir 80ans.

En gros ATP dégradé devient de l’ADP et ensuite il faut que cet ADP redevienne de l’ATP. Cest plus simple comme ça.

Et là on tombe plus ou moins dans le fameux cycle de Krebs.

L’ATP doit donc être sans cesse renouvelé. Et pour renouveler l’ATP, si vous vous souvenez vaguement de vos cours de biochimie, il existe différentes voies de régénération.

La plus utilisée des voies car la plus efficace est la phosphorylation oxydative qui se passe dans la mitochondrie, peu importe son nom, ce qu’il faut retenir c’est que cette voie nécessite de l’oxygène!!!

 

L’oxygène indispensable à l’effort

L’ADP pour redevenir de l’ATP nécessite donc de l’oxygène.

D’où l’importance de respirer pour pouvoir bouger.

Essayer de ne pas respirer et on en reparle dans 5minutes.

Donc pour que la physiologie de l’exercice se fasse correctement il faut que l’oxygène parvienne dans la mitochondrie.

Dans une mitochondrie, il se passe ça. J’ai rien compris mais c’est joli:

 

 

Amélioration de la performance sportive dans les sports d’endurance

Pour améliorer la performance sportive dans les sports d’endurance, il faut donc veiller à un apport régulier, constant et performant d’oxygène jusqu’à la mitochondrie.

Cela met donc en jeu les capacités respiratoires, le système cardio-vasculaire, la physiologie musculaire qui doivent tous être anatomiquement bien faits et physiologiquement performants.

Le second paramètre à gérer est la disponibilité de tous les substrats et cosubstrats nécessaires aux différentes réactions chimiques (transports, passages de membrane, réactions chimiques, activité enzymatique,etc).

Le troisième paramètre est la correcte évacuation des déchets des différentes réactions qui nécessite tout autant d’oxygène et de substrats disponibles.

Voilà, vous savez tout ou presque…

 

Partagez? ça fait vivre le blog!

2 Comments

  1. C’est vrai que c’est beau !!! 🙂 mais j’ai rien compris non plus à la vidéo 😀
    Merci pour l’explication de l’ATP, c’est vrai qu’on oublie ce genre de choses au bout de quelques années 🙂

  2. Bonjour,
    Très belle vidéo. Pour compléter ces informations, le cycle de krebs est à la base de la production de l’énergie dans les cellules par l’intervention de plusieurs réactions biochimiques. Il se déroule en effet dans la mitochondrie à partir du citrate, un composé produit lors de la glycolyse. Au total le cycle de krebs produit 12 ATP par tour de cycle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *