Zoom sur un test diagnostic de sacro-iliaque

lower-back-painTest de Patrick (ou test FABRE)

La douleur sacro-iliaque, c’est à dire celle qui disparaît si l’on anesthésie localement la sacro-iliaque est à différencier de la « dysfonction » sacro-iliaque, qui est défini comme un défaut de mobilité et/ou de position de la sacro-iliaque (celle bien souvent enseignée en thérapie manuelle).

Cette « dysfonction » sacro-iliaque est une hypothèse qui n’est pas forcément liée à une douleur spécifique de sacro-iliaque, en tout cas si on parle Evidence Based Medecine par manque de preuve scientifique.

En revanche, le diagnostic d’une douleur de l’articulation sacro-iliaque a été le sujet de plusieurs études. Nous présenteront ici le test de Patrick.

Le test de Patrick (ou FABER test) est un test de provocation de la douleur de l’articulation sacro-iliaque qui a été étudié chez des patients:

atteints d’une sacro-iliite présentant des douleurs chroniques en bas du dos (Ozgocmen S, Bozgeyik Z, Kalcik M, Yildirim A. The value of sacroiliac pain provocation tests in early active sacroiliitis. Clin Rheumatol. 2008 Oct;27(10):1275-82. doi: 10.1007/s10067-008-0907-z)

ou des patients lombalgiques calmés par une injection locale d’anésthésiques au niveau sacro-iliaque (Dreyfuss P, Michaelsen M, Pauza K, McLarty J, Bogduk N. The value of medical history and physical examination in diagnosing sacroiliac joint pain.Spine (Phila Pa 1976). 1996 Nov 15;21(22):2594-602.)

 

Exécution du test

Le test se fait patient en décubitus dorsal, hanche en flexion, abduction, rotation latérale, genou en flexion à 90°, malléole externe posée sur le genou opposé. Le kiné maintient l’EAIS controlatérale et exerce une poussée en direction du sol sur le genou homolatéral.

http://www.hughston.com/

http://www.hughston.com/

 

 

Signes positifs

Le test est considéré positif si le patient ressent une douleur ou si la douleur habituelle est augmentée.

 

Fiabilité du test

Sensibilité

66% des personnes ayant une sacroiléite mise en évidence par IRM présenteront une douleur lors de ce test
68% des personnes ayant une lombalgie (suspectant une douleur sacro-iliaque dans l’étude) présenteront une douleur  lors de ce test

Spécificité

51% des personnes n’ayant pas de douleur  lors du test n’auront pas de sacroiléite mise en évidence par IRM.
29% des personnes n’ayant pas de douleur  lors du test n’auront  pas de lombalgie (suspectant une douleur sacro-iliaque dans l’étude).

 

Conclusion

Le test de Patrick (ou test de Fabre) est un test facilement reproductible au cabinet lorsque l’on suspecte une douleur sacro-iliaque. Toutefois son niveau de sensibilité nous aidera environ deux fois sur trois pour poser le diagnostic suspecté de douleur sacro-iliaque correct. En revanche un test négatif ne pourra pas nous aider pour exclure l’hypothèse de diagnostic de douleur sacro-iliaque.

 

Infographie

 test de Patrick (test en FABRE)

Partagez? ça fait vivre le blog!

2 Comments

  1. Fabre n’est pas le nom d’une personne, c’est l’acronyme de Flexion Abduction Rotation Externe. D’ailleurs chez les anglo-saxons on dit Faber (External Roatation).

    • Merci pour la remarque, je n’avais pas fait la relation, je pensais que les anglo-saxons faisaient des fautes d’orthographes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *