Zoom sur le test de Ege

 

Vous soupçonnez une atteinte méniscale chez votre patient souffrant du  genou, voici un test qui peut vous aider.

Exécution du test:

Patient debout, pieds écartés de 30 à 40cm

 

Ménisque latéral:

Recherche d’une lésion méniscale latérale, le patient effectue un squat complet membres inférieurs en rotation médiale maximale.

Ménisque médial:

Recherche d’une lésion méniscale médiale, le patient effectue un squat complet membres inférieurs en rotation latérale maximale.

Fiabilité du test:

64% des personnes ayant une atteinte méniscale latérale présenteront une douleur lors de ce test.
90% des personnes ne présentant pas de douleur au test n’auront effectivement pas de lésion méniscale latérale.

Fiabilité du test:

67% des personnes ayant une atteinte méniscale médiale présenteront une douleur lors de ce test.

81% des personnes ne présentant pas de douleur au test n’auront effectivement pas de lésion méniscale médiale.

Précisions:

Squat complet = descente puis remontée
Talons au sol tout au long du test.
La rotation maximale doit être maintenue tout au long du test.
Attention à ce que le patient puisse reprendre appui rapidement en cas de douleur.
Si une douleur ou un ressaut apparaît il n’est pas nécessaire de réaliser complètement la fin du test.

 

Interprétation du test:

Le test est positif lorsqu’une douleur ou un ressaut au niveau de l’interligne articulaire est ressentie.
Souvent la douleur apparait à 90° de flexion.
L’apparition en toute fin de squat ou au moment de la remontée est aussi un signe positif.

 

Conclusion:

Voici un test bipodal qui n’a pas la puissance du test de Thessaly (unipodal). Néanmoins ce test en complément du Thessaly augmentera la puissance de notre hypothèse diagnostique. Ce test a la particularité de différencier une atteinte méniscale médiale, d’une atteinte latérale.

Le test d’Ege pourra apporter un plus dans l’approche diagnostique des lésions méniscales notamment chez les patients présentant une forte instabilité, une forte appréhension ou un déficit de proprioception à la station unipodale.

Nous proposerons ce test en exercice de rééducation, en effet la fin de rééducation des sutures méniscales pourra se faire par des squats en rotations maximales de membres inférieurs. Ce test a également l’avantage de rassurer le patient qui se sait atteint d’une fissure méniscale mais qui reste silencieuse.

Test de Ege

Test de Ege

Partagez? ça fait vivre le blog!

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *