Les 4 signes radiologiques d’arthrose

Recevez les actus du blog et 3 affiches de salle d'attente gratuitement en vous inscrivant ci-dessous

L‘arthrose, c’est peut être bien la « pathologie » que nous voyons le plus dans nos cabinets ou du moins dont on entend le plus parler. Combien de fois j’ai entendu les patients me dire « j’ai mal depuis longtemps mais c’est pas prêt de s’arrêter car j’ai de l’arthrose ». « Et puis c’est héréditaire ma mère et ma grand mère étaient bourrées d’arthrose ».

Quand une séance commence comme ça, on est prêt à sortir les rames et pagayer longtemps longtemps pour faire comprendre que la douleur et l’arthrose, c’est comme les antibiotiques, c’est pas automatique! Je vous renvoie donc à l’article douleur et arthrose.

L’arthrose est une définition plus anatomique que clinique, on parle d’arthropathie chronique dégénérative.

Pour faire simple, la destinée de toutes les articulations est l’arthrose, c’est à dire la dégénérescence du tissu chondral, si votre articulation s’use jusqu’à la moelle en 120ans, il y a peu de chance que vous soyez fonctionnellement gêné. En revanche, une articulation altérée jusqu’à la déformation à 40ans peut poser quelques soucis fonctionnels.

Les paradoxes de la radiographie

Comment diagnostiquer « l’arthrose », à la radiographie mon capitaine! Et pourtant, notons que le cartilage n’est pas radio opaque, c’est à dire qu’il n’apparait pas sur les radiographies.

Il est donc paradoxal, de faire une radiographie, à la recherche d’une maladie de cartilage, tissu que l’on ne peut pas voir à la radio!!!

Autre paradoxe, douleur, atteinte fonctionnelle et imagerie ne sont que rarement corrélés. Rappelons donc encore une fois, s’il le faut, l’imagerie ne présage en rien de la douleur ou de l’atteinte fonctionnelle!!

 

Les 4 signes radiologiques d’arthrose

Pincement de l’interligne

Le pincement de l’interligne articulaire traduit une diminution de hauteur du tissu cartilagineux, ceci est souvent facile à voir sur les radiographies de genou (flèche blanche).

Radiuo genou

Ostéophytes

Ce sont ce qu’on appelle les fameux « os de perroquet » véritables excroissances osseuses se développant en marge de l’articulation arthrosique, souvent là où siège une insertion capsulaire ou ligamentaire (flèche rouge). Pour certains, c’est la traduction d’une ostéogénèse trop importante.

Radiuo genou

Géodes sous-chondrales

Les géodes sous-chondrales sont des zones de raréfaction du tissu osseux sous chondral qui apparaissent souvent sur les zones de moindre contraintes articulaires (flèche rouge). Ces géodes se traduisent par une zone ovoïde plus foncée que le tissu osseux adjacent.

radio hanche

 

Ostéocondensation

L’ostéocondensation apparait au niveau des zones de plus grande contrainte articulaire (fléche blanche sur la radio). L’ostéocondensation apparait comme une zone très blanche au niveau de l’interligne (souvent là où elle est la plus pincée) et intéresse souvent les deux os en rapport.

radio hanche

Partagez? ça fait vivre le blog!

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *