5 bonnes raisons d’écrire une lettre au médecin traitant?

5 bonnes raisons pour que le kiné écrive une lettre au médecin traitant?

Vous râlez contre les médecins qui vont font des ordonnances du genre « faire pratiquer 12 séances de rééducation du genou gauche par mkde »? Alors que vous aimeriez avoir un truc du genre:

                                          » Cher confrère; consœur,

       Je vous adresse Mlle X 25 ans pour effectuer une rééducation de son genou gauche.

       En effet, j’ai posé un diagnostic de syndrome fémoro-patellaire et notre patiente semble présenter un déficit de musculature du vaste interne associé à un défaut de contrôle moteur au niveau de sa hanche homolatérale.

       Je laisse à votre expertise le soin d’effectuer un bilan kinésithérapique de notre patiente afin d’établir le nombre de séances nécessaire à la bonne santé de Mlle X.

                                       Le Super Docteur de la patiente. »

Mais bon pour le moment nous sommes nombreux à déplorer le manque de relation entre le médical et nous.

Alors un moyen simple de remédier à cela est d’écrire une lettre.

 

Voici 5 bonnes raisons de prendre le temps de rédiger cette lettre:

1. Améliorer la prise en charge du patient

La raison est assez évidente mais si le kiné, le médecin et le patient coordonnent leurs soins, la conséquence est inévitablement une meilleure prise en charge.

2. Vous auriez aimé avoir une lettre du médecin.

« Sois le changement que tu veux voir dans le monde » Gandhi

Le meilleur moyen pour changer les choses est souvent de montrer l’exemple. Depuis que je fais des lettres pour les chir ortho, je reçois les comptes rendus de consultations en même temps que le médecin traitant. Si vous pensez que vous n’avez pas le temps de le faire, dites-vous que c’est bien pour la même raison que le médecin ne passe pas plus de temps sur votre ordo.

3. Vous pouvez valoriser votre travail.

La lettre permet de décrire où en est le patient, d’expliquer ce que l’on fait en rééducation, ce que l’on a fait avec le patiente et d orienter les suites thérapeutiques pour le patient.

Les médecins n’ont quasi aucune formation sur la kinésithérapie. Ils n’en connaissent que ce que leur raconte leurs patients.

4. Gagner en sérieux, en confiance, en crédibilité vis a vis du patient.

« J’aime bien quand on fait ça […]ça fait hyper pro » Perceval in Kaamelott

Nos patients, non plus, ne savent pas trop ce que l’on fait, même si on leur explique, ils le comprennent mieux en  lisant. Ils imaginent souvent que l’on fait du massage, qu’on leur fait bouger la jambe et qu’ils font des exercices dans le gymnase. Rien de très médical dans tout cela.
Et vu que, le dossier médical partagé est encore une utopie. L’échange entre Professionnels de Santé est à encourager.

5. Entretenir ou développer son réseau

Si vous vous installer ou que vous n’avez pas assez de patients à votre goût ou encore que vous en avez marre de récupérer des patients qui n’ont rien et profite du système pour se faire masser. Alors sollicitez les médecins compétents autour de chez vous. Profitez de l’occasion d’avoir un patient qui vous plait pour faire la lettre. L’exercice professionnel au quotidien est surtout une relation thérapeutique avec son patient. Mais la relation de qualité avec les autres professionnels de santé apporte aussi une réelle valeur ajoutée a notre exercice. C’est bon pour notre égo de savoir que les médecins ont une bonne image de notre exercice.

Partagez? ça fait vivre le blog!

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *